shiatsu-japonSHIATSU traditionnel

Cette pratique active la circulation du ki (force vitale) en stimulant le pouvoir naturel de guérison. Elle apporte harmonie et équilibre.

Le shiatsu se pratique en exerçant une pression plus ou moins forte sur des points précis situés le long des méridiens et régissant un organe ou une fonction spécifique.

Il est de ce fait efficace dans les dysfonctionnements les plus divers.

C’est une technique de thérapie manuelle d’origine japonaise, qui s’intéresse à la préservation de l’état de santé et permet de traiter différents troubles fonctionnels, voire organiques spécifiques, à partir des apports de la médecine traditionnelle chinoise.

Elle fait partie des huit approches complémentaires citées dans la résolution A4-0075/97 du Parlement européen, votée le 29 mai 1997, en tant que médecine non conventionnelle digne d’intérêt.

Cette résolution (rapport Collins – Lannoye du 29/05/1997), a amené la reconnaissance de l’ostéopathie, de la chiropraxie et de l’homéopathie dans certains pays d’Europe (notamment de l’ostéopathie en France).

Au Japon, c’est une thérapie manuelle reconnue officiellement depuis 1955 par le ministère de la santé, différenciée du massage en 1964. En Europe le shiatsu est reconnu en Autriche et en Suisse. shiatsu-ffst_ws1031965061

Le shiatsu, en tant que thérapie manuelle d’origine japonaise, entre dans la catégorie des médecines traditionnelles citées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et est largement pratiqué en France où il rencontre de plus en plus de succès » (JO Sénat du 30/01/2014 – page 248)  www.sénat.fr

Lionel Pralong est certifié  de l’Ecole Iokaï Shiatsu Europe dirigée par Maître Kazunori Sasaki.

Membre du syndicat du shiatsu français.